Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 juin 2018 4 07 /06 /juin /2018 20:06

Le 11-05, près s’y être calé une seconde fois la veille, nous partons de la baie de Hamamoenoa de l’île de Tahuata, tout à côté de Hiva Oa, en direction des Tuamutu.

Deux atolls en vue selon la vitesse accordée par Éole. Nous voyageons avec une prise de ris systématique, pour assurer tranquillement les augmentations du vent qui accompagnent les ondées tropicales, encore fréquentes en cette fin de période humide.

Les Tuamutu, 76 atolls dont une douzaine seulement ont une (ou plusieurs) passes qui permettent de rentrer à l’intérieur du lagon. Très grande étendue (voir carte sur internet !).

En définitive nous calons dans l’atoll de Takaroa (photo ci-dessus).

 

Un premier mouillage en attente devant la passe où se situe le tout petit village de Teavaroa. Nous attendons l’étale de marée vers midi pour passer avec un contre-courant minimisé.

 

 

 

 

Et nous ancrons le bateau, tout seul au beau milieu de l’atoll devant une grande « patate » de corail. Le lieu est magique. Les plongées superbes.

 

 

 

Visite du village. Achat de quelques légumes disponibles et d’œufs locaux. C’est d’une paisibilité que certains pourraient trouver mortelle.

 

Toujours les sourires et bons mots d’accueil des habitants. Quelques habitations précaires nous font comprendre pourquoi les jeunes viennent se « réfugier », sinon galérer, sur Tahiti, et pourquoi des aides au développement durable sont indispensables.

 

 

ous repartons, après dépannage (déblocage de l’ancre sous un rocher) par l’épicier, plongeur, mi paumotus, mi italien, et très sympa qui vient avec bouteille et deux amis sur un bateau. Il plonge en tout sourire et nous décroche en 30 secondes. Il a l’initiative et la gentillesse de nous accompagner jusqu’à la sortie de la passe. Il a eu droit, sans qu’il le demande, à une légitime récompense.

 

 

 

Nouveau mouillage à la sortie de la passe, l’eau est limpide, les fonds superbes de coraux multiples et poissons nombreux, variés et colorés … comme on dit, c’est comme en aquarium … en grand !

 

Départ l’après-midi, et après une nuit de nav, nous calons, le 18-05, dans l’atoll de Toau après un passage musclé (ci-dessus, juste l'entre deux de la mer et de l'atoll).

Mais le mouillage qui suit nous ravit.

Première rencontre avec des requins gris à pointe noire. Curieux et relativement indifférents à notre rencontre. Deuxième fois ancre de coincée pour fausse manœuvre avec l’orin lors de la pause. Ballade à terre mais pas très longue car sol trop agressif pour pieds nus ayant quittés palmes …

Le soir un autre catamaran vient mouiller pas très loin de nous. Nous avons l’espoir d’aller les voir le lendemain matin pour qu’ils acceptent de nous aider. On ne peut pas faire facilement à deux seulement. Grande chance : le matin à 8h30, ils mettent leur youyou à l’eau et passent à côté de nous avec un conducteur et trois plongeurs en tenue. On les appelle. On leur explique. Une heure après et en 3 minutes ils nous décrochent. Ils gagnent une bouteille de rosé bio de chez Mastric (Gers), et nous partons directement pour Tahiti. C’est justement l’heure d’étale favorable au passage de la passe néanmoins secouante à souhait !

 

C’est un vrai scandale de ne passer que 5 jours dans ce dédale de paradis, au ras de l’eau et bien protégés.

 

 

 

 

 

 

L’idée d’y revenir s’ancre dans nos neurones. On ne demandera à personne de venir décrocher ce désir …

 

 

 

 

Deux nuits de navigation tranquille, avec ralentissement involontaire sur la fin pour panne de vent pour arriver de nuit dans la baie de Taunoa (bien dégagée et passe facile et large), au Nord-ouest de Tahiti.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de capitshadok
  • : Présentation de mon catamaran et de mes voyages et croisières sur celui-ci ... avec les amis qui se manifestent, pour vadrouiller au tour du monde.
  • Contact

Recherche

Liens