Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2017 2 28 /11 /novembre /2017 16:55

Du vent et un peu de pétole, la météo vraiment toujours fantasque en Méditerranée, mais la route est globalement agréable, avec une prise de ris qui n’a en fait pas servie. Mais c’est aussi un entraînement de reprise de navigation.

Nous nous arrêtons à Arzew (Algérie), pour raison de météo qui devient défavorable, avec un vent contraire qui nous empêche d’aller plus loin, et empêche de traverser le détroit de Gibraltar. Et aussi une batterie moteur qui montre des signes de faiblesse, et, en plus, la bande de protection UV du foc qui se déchire … voguez jeunesse !

 

Cet arrêt était envisagé au départ … au Maroc … en gardant l’espoir que la météo puisse changer et alors faire route directe pour passer Gibraltar.

Ici à Arzew, malgré la gentillesse et les sourires des fonctionnaires, question papelards et formalités la Tunisie est battue. 7 visites au total avec des passages quasi permanents des uns et des autres. La curiosité est de mise, le dernier bateau de plaisance venu ici c’était l’année dernière …

 

 

Nous sommes dans une zone industrielle de sécurité niveau 2 sur 3.

Nous n’avons jamais pu obtenir de sortir du port de commerce dans lequel nous sommes seul, entourés de cargo immenses et de remorqueurs géants. Nous devons faire faire nos courses (fruits, légumes et côtes de moutons) par une personne (dénommée shiplander !) habilitée par les douanes. A des prix quasi exorbitants d’un point de vue local.

 

 

 

 

 

Mais avec la satisfaction de la livraison d’un couscous, demandé par nous, et offert ; très bon mais peu de viande et encore moins de légumes. La livraison prévue pour 11h30, arrive à 18h30 … formalités obligent, 4 personnes, une voiture isotherme et une voiture de service, pour nous apporter cela.

 

 

 

 

 

 

Nous en profitons donc pour bricoler tous ensemble.

Nettoyage du bateau à l’eau du port pour toutes les traces de boue (il a plu juste avant notre arrivée) laissée par les différentes autorités qui montent à bord chaussures crottées, puis le lendemain par les pattes de chats …

Changement de foc (j’en avais un d’avance) ; nous devrons faire réparer l’autre en réserve de la république shadokienne. Réfection des bouts du lazzybag, des drisses de courtoisie, et pose d’un nouveau feu de hune et de pont associés.

 

 

 

 

Vérification de toutes les jonctions le long du mât (RAS).Au total quatre heures dans le mât pour le capitaine avec le soutien logistique des marins à bord.

Resserrage des haubans qui semblaient un peu distendu. Confection et pose d’une protection du trampoline contre les frottements de la chaîne. Pose d’un poste de radio (par notre marin Guy qui a fait un travail d’orfèvre) pour remplacer l’ancien qui ne fonctionnait plus.

Content que tout cela soit fait. Rassurez-vous, il y a encore à faire !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les choses se sont adoucies le temps passant, ceci avec un peu de diplomatie et des gentillesses réciproques. Par exemple, nous sommes passés d’une menace d’amende pour défaut de « vrai » drapeau algérien (confection en papier par le capitaine, la veille de l’arrivée !), par une offre d’un drapeau faite par les autorités elles-mêmes.

 

 

 

 

 

Bon, au total, content de partir le 15 avec enfin une bonne visibilité pour passer le détroit de Gibraltar.

 

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2017 1 27 /11 /novembre /2017 12:55

 

Départ de Villefranche mercredi 1 novembre à 13 heure comme prévu il y a un an !!!

 

Le jeune couple d’équipiers (Laura et Tristan) arrive le même jour que nous, l’avant-veille, le 30 octobre. Nous n’arrivons sur place, avec Simonie, par avion, qu’à 19h30. Personne pour nous emmener sur shadococo. J’ai (René) dû nager dans la nuit jusqu’au bateau (500 m) pour récupérer l’annexe ! Un peu fraiche, la mer, mais tellement bon d’arriver sur la cata pour commencer le grand voyage, imaginé il y a déjà 13 ans ! L’autre couple (Marie et Guy) est arrivé le lendemain midi, le 31.

Nous prenons, tous ensemble le train, en bordure de plage, pour Beaulieu. Nous récupérons une commande (latte de grand-voile de 6 m), et achetons la nourriture pour 5 jours (Halte envisagée à Palma (Majorque, Baléares).

Oui, mais ! Météo oblige. Le vent refusait de plus en plus …

Ici Mahon à Minorque, arrivée dimanche soir sous un très gros orage avec un seul moteur : trois heures pour faire les 6 derniers miles sous 25/30 nœuds dans le pif !

Trouvé très bonne place et personne pour nous embêter ce dimanche 05/11 à 2h du mat sur quai, tout au bout de la plus grande baie d’Europe. 2ème plus grand port du monde !

Aujourd'hui dimanche il pleut, nous sommes tous sur ordi.

Lundi 6, recherche d'un mécano ... nouveau pb, le moteur s'étouffe tout seul ... le con !

Le mécano a identifié un problème au niveau de la pompe eau de mer (merci Taher !).  Des dépôts de sel partout. 5h de travail pour le mécano et 480 euros ! Puis 3 h de nettoyage à fond par le capitaine, au jet d’eau. Pour l’instant ça marche.

Mardi 7, bonne visibilité météo favorable pour trois jours. Je décide de viser un port du Maroc, pas encore arrêté, à l’est d’Oran. À ce jour, plus tard et plus loin, renverse et vent dans le pif …

L’équipage est super, ambiance super, aucune zone d’ombre à ce jour, il n’y a pas de raison pour que ça ne dure pas !

 

Si vous voulez nous suivre de près, dites-moi pourquoi, et demandez-moi le document de suivi (via iridium go).

 

Amitiés de Simonie, du capitaine et des équipiers Marie et Guy, Laura et Tristan

 

Partager cet article
Repost0
21 décembre 2015 1 21 /12 /décembre /2015 17:30

Bonjour,

Tout est bien calme sur SHADOCOCO donc aussi sur ce blog qui lui est dédié.

La vie épisodique sur Djerba se déroule très tranquillement.

De très bons amis de ponton, de très bons amis tunisiens, et la vie tranquille d'Houmt Souk, font de bons ingrédients pour du bonheur à rester caler là pour l'instant.

Je rénove mon cata qui en avait besoin. Quasiment tout va être remis à neuf. Je trouve de très bons artisans sur Djerba, assurément moins cher qu'en France. Les nouveaux matériels électroniques (nouveau pilote, ...) ou spécifiques (dessalinisateur par exemple) viennent de France.

J'espère tout finir d'ici fin mars pour recommencer à vadrouiller en Méditerranée.

J'ai toujours le Pacifique en perspective quand les bonnes conditions seront réunies : Panama, Galapagos, Tuamotu, Tahiti, Nouvelle Calédonie, Vanuatu ... wahoo !

Départ en 2017 très probablement.

Je vous tiens au courant dès que j'ai un projet précis à partager avec des amis de la mer ...

Vous pouvez me contacter pour plus amples renseignements ...

cordialement

Capitshadok.

Partager cet article
Repost0
13 septembre 2013 5 13 /09 /septembre /2013 18:18

Bonjour,

Maintenant voici SHADOCOCO sur la grande bleue.


Transfert du cata pour hivernage à Djerba : soleil, bon prix et, si le bon sens humain guide les esprits, espace de vie tranquille et agréable. 

Que mes amis de la mer me contactent pour continuer d'inventer de belles ballades dans toute la Méditerranée.

Mes excuses pour ceux qui ont tenté de me contacter mais mon ancien mel "capitshadok" a été piraté.

Vous avez maintenant le nouveau : capitshadococo@gmail.com

Viva la mer, le vent et l'amour

capitshadok

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 18:46

Bonjour, 

C'est parti !

En compagnie de Jean Paul depuis le 25 février, équipier qui choisit de me seconder tout au long de ce trajet, nous avons commencé à préparer shadococo pour ce beau périple (périple déjà fait par moi-même en 2005). Nous avons conduit ensemble un chantier tambour battant (pas trop quand même), à Sainte Lucia, pour carénage et travaux divers. Nous avons aussi assuré la réception de deux voiles commandées à Hong Kong. Un gennaker et une grande voile.

Depuis le 14 mars, en Martinique, sont arrivées Anne-Marie et Christine, deux retraitées dynamiques et souriantes  pour effectuer l'ensemble du trajet.

Oriane, une jeune enseigante, nous rejoindra au passage à Saint Martin pour complèter l'équipage.

 

Ici en Martinique, il nous reste à installer de nouvelles voiles toutes neuves (La GV et un gennaker). Mais aussi, avant, de réparer de nombreux chariots qui manquent de billes de torlon. Je ne parle pas de tout ce qui reste aussi à faire, par ailleurs, pour bouster shadococo afin qu'il soit au mieux de son potentiel pour ce grand périple. C'est devenu une routine pour le capitshadok qui vadrouille en continue sur son cata depuis 10 ans.

 

 

 

Étapes envisagées

(Indications à plus ou moins 3 jours)

---------------------------------------------------------------------------------

Départ Martinique                                                            10/15 mars

Îles intermédiaires possibles : Dominique, Guadeloupe, Antigua, Barbuda, Saint Barth …

 

Arrivée Saint Martin                                                              25 mars

---------------------------------------------------------------------------------

Départ Saint Martin                                                               28 mars

 

Îles intermédiaires possibles : Îles vierges britanniques, îles vierges américaines, Porto Rico …

Arrivée Porto Rico  

 (Puerto del Rey marina, Demajagua,  Fajardo)                  8 avril

 

Départ Porto Rico (puerto Real)                                         12 avril

 

Nav de 100 M (une nuit)

 

Arrivée Dominican  Republic ( Boca de Yuma)                   13 avril

--------------------------------------------------------------------------------

Départ Dominican Republic        17/18 avril

(St Domingo ou puerto de la Alcoa)

 

Nav de 500 M (4 nuits)

 

Arrivée Cuba (Santiago)                                                         22 avril

Cabotage sur 12 jours

--------------------------------------------------------------------------------

 

Départ Cuba (Marina d’Hemingway)                                     9 mai

 

Nav de 1000 M (8 nuits)

 

Arrivée Bermudes                                                                    16 mai

 

Départ Bermudes                                                                  18/19 mai

 

Nav de 1900 M (15 nuits)

 

Arrivée Açores                                                                            4 juin

 

Départ Açores                                                                            7/8 juin

 

Nav de 1080 M (9 nuits)

 

Arrivée Gibraltar                                                                          17 juin

 

Départ Gibraltar                                                                      18/19 juin

 

Nav de 500 M (4 nuits)

 

Arrivée Baléares (X)                                                                    23juin

 

Départ Baléares (Y)                                                                     26 juin

 

Nav de 250 M (2 nuits)

 

Arrivée Sète    (+/-  3 j)                                  28 juin

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 17:34

1-Francoise--Mika---Caroline--Sabrina.jpg15 jours pour cet aller-retour, ce fut un peu sportif … que des jeunes à bord ! Alors ça le fait avec deux nav de nuit.

Nous sommes passés par Saint François, puis côte au vent de la Guadeloupe, pour Antigua,

Saint Martin (anse Marcel et anse Marigot, moment nécessaire pour le matos à récupérer pour Shadococo).lagon derrière baie de Marigot à saint Martin

Retour Saint Barth, Île Fourche, Saint Kits, Puis Guadeloupe (Deshaies et le superbe parc floral de Coluche, la réserve Cousteau et ses superbes plongées,

Basse Terre et la Soufrière,La soufrière, ambiance

Les Saintes incontournables,

et l’îlet Gosier juste avant la Marina du Bas du Fort).


les deux copines de là-basLes amies Caroline et Sabrina sont venues de Montréal juste pour vivre ce bonheur de la voile sur Shadococo dans les Antilles. Les bons souvenirs sont aux rendez-vous. Je leur ai donné une mission au retour chez elles : aller à « Foufoune èlectrique », boite de nuit à Montréal, pour y saluer « Jo Bebel », l’artiste peintre à qui j’ai acheté deux œuvres il y a 25 ans !  A suivre !

Mika futur marinNous avons eu aussi la chance de trouver Mickael qui cherchait un transfert sympathique pour retourner, après congés, à son poste de douanier à Saint Martin. Si, si, il y a des douaniers sympas, j’en ai rencontré au moins un.

Voilou, voilà, les croisière se suivent et ne se ressemblent pas !

Les amis à bord font la différence.

(album photos à venir)

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 16:58

 

1-Noel-en-lumieres.jpg2011-2012 Noël et 1er de l’an tranquille autour de la Guadeloupe

Avec Claire, Eva et Françoise, nous avons pu visiter l’île du gosier, les Saintes, et Marie galante.

La vie s’est passée à l’allure d’un bateau qui n’a pas d’impératif.

Ballades à terre, bouquins, plongées, kwirkle en soirée …

épices ou rhum arrangé tu choisis


Claire m’a offert un beau livre, une « petite bible à l’usage des grands voyageurs » : 192 Pays du monde décrits succinctement, en deux demi-pages et 5/6 photos, je me régale de le parcourir de temps en temps. Réalisé par Lonely Planet.

éclat des îles 1

Tranqille transition entre les années réalisée !

 

Partager cet article
Repost0
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 11:57

Après deux mois de chantier à Chaguaramas, Trinidad, où j’ai, en plus d’un carénage  classique, surtout changé mes hélices pour installer des kiwiprop. action, mise à l'eau, enfinConstruction new zélandaise réputée, corps en inox, trois pales en composite. Résultat vérifié : au moins 25% de gain sur de long trajet (25% de vitesse supérieure pour même nombre de tours moteur), eréactivité superbe pour les manœuvres : un lourd mais bel investissement sur shadococo. J’avais largué les trop lourdes installées par le proprio d’avant, et remis les trop petites d’origine.

1 l'équipage, capitshadok, Monique, Francis, Claire, ValéSont arrivés là mes amis pour un mois de croisière (Monique, Francis, Claire, Valérie, Michel), ils ont volontiers mis la main à la pâte pour accélérer le processus de mise à l’eau ; ça va, je n’ai pas eu de plaintes exprimées sinon une hâte bien comprise de voir, comme moi, shadococo sur l’eau. Ce qui fut rapidement fait.

heureuxJ’ai vécu cette croisière comme faisant partie de mes plus belles croisières sur le plan des relations humaines. Un beau respect de nos différences, dans une ambiance de fête d’un bout à l’autre, les photos ne trompent pas.

baracouda man  droite et gauche caviar

Deux belles prises : un barracuda et un thon ;  un bel achat de grosses langoustes vivantes, tout ce qu’il fallait pour nourrir cet équipage dont Épicure fut notre conseiller permanent.

Un périple des plus beaux des Antilles : Grenade, Cariacou, Union (où Valérie quitte le bateau), Tobago Cays, Bequia, Martinique (le Marin, où Eva nous rejoint, et les Anses d’Arlet), enfin la Guadeloupe (les Saintes, Marie Galante, puis marina Bas du Fort). randonnée jusqu'au village, aux Saintes

Que du bonheur où les randonnées pédestres se combinaient avec les plongées-randonnées  sous-marines.

Francis, le tatou, et Claire ont pris une option pour le Pacifique ; si seulement ils tenaient paroles, que ce serait génial.

Toutes les superbes photos (album du même nom) viennent aussi de mes équipiers. Régalez-vous avec vos yeux du cœur !

magie d'un soir 5

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2011 5 01 /07 /juillet /2011 01:28

 

 

Un mois pour faire connaissance avec Sarah, la fille d’amis ex marins, qui a profitée de mon transfert Guadeloupe-Trinidad (où je suis allé caler mon bateau), pour revisiter son vécu antérieur

de Sarah petitepetite fille née sur un bateau.


Espace-temps de vie tranquille et insouciante pendant lequel Sarah a pu rencontrer une famille amie de ses parents, qui l’avait connue quand elle avait 1 à 3 ans.

amis retrouvés       Sarahme avec plaisir

Sarah, va sur ses 18 ans et a déjà une volonté ferme de construire la vie qui lui convient. Elle est actuellement en formation dans les domaines du développement durable.

Baignades, ballades, rencontres des gens de bateaux ou locaux, jeux de Yam, discussions philosophiques sur tout ... et surtout sur la vie … internet quand c’était possible … en deux mots : bonheur tranquille.

contemplation

Autres photos sur album du même titre


Les photos de nos trop belles natures des Caraïbes sont de Sarah.

nature selon S 1  nature selon S

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 22:48

 

 

limité à trois personnes

Avec

Nolwenn,

David,

Amaryllis,

Ambrym,

et

leurs amis, Ineke et Willy

 

 

 

 

Comme dab, le rêve de grands plaisirs à partager. Ce sont Amaryllis et Ambrym, qui, il y a déjà deux ans et demi, deux mois avant le rachat d’un nouveau catamaran, face à une interrogation sur mon intention de racheter un bateau, se sont exclamés, en cœur et avec cœur : oh si papy, achète un bateau !

arrivée à Grand Case       Amaryllis trop contente

A huit ans Amaryllis en est à sa 7ème croisière !

En fait, je devais accueillir toute cette petite famille en Guadeloupe, mais un ennui de santé personnel les a obligés à me rejoindre en avion à Saint Martin. 

baie de Marigot st Martin

 

Qu’à cela ne tienne, ils ont, malgré eux, fait de plus longs déplacements que d’habitude pour rejoindre la Guadeloupe en plusieurs étapes. Expérience juste un peu difficile pour leurs amis un peu perturbés, sans plus, par les hauts de cœur au rythme des creux de vagues !

Ineke et Willy en farniente   équipage en vadrouille, shadococo à G

Les photos se passent de commentaires quant aux plaisirs renouvelés à partager ces moments de bonheurs.

L’exceptionnel, parmi d’autres, fut la rencontre d’une baleine et de son baleineau au Nord de St Martin.

Voir les photos au même titre, et films.

 


 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de capitshadok
  • : Présentation de mon catamaran et de mes voyages et croisières sur celui-ci ... avec les amis qui se manifestent, pour vadrouiller au tour du monde.
  • Contact

Recherche

Liens